« Les 500 ans de la Renaissance vont susciter de la fierté et profiter à l’attractivité de nos territoires »

Partager sur

L’année 2019 sera, pour la région Centre-Val de Loire, une année de célébration des 500 ans de la Renaissance. À quoi pouvons-nous nous attendre et quels seront les impacts pour la région ? François Bonneau, Président de la Région Centre-Val de Loire, a répondu à 3 questions.

Pourquoi fêter avec tant d’ardeur les 500 ans de la Renaissance ?

François Bonneau : « Notre région se retrouve épicentre d’un événement historique majeur : l’anniversaire de la mort de Léonard de Vinci, il y a tout juste 500 ans. Preuve de la dimension internationale de l’événement, Emmanuel Macron et Sergio Mattarella, président de la République italienne, se retrouveront le 2 mai à Amboise pour célébrer cet anniversaire.

Nous tenions à ce que cette année ne soit pas qu’un moment de commémoration, tourné vers le passé. Nous souhaitions célébrer le souffle de la Renaissance, cette période de mutations profondes, qui a permis d’intégrer la notion d’avenir dans les arts, la culture et les sciences. Cette année sera donc un grand moment culturel tourné vers l’avenir, qui mettra la création en valeur. Avec, notamment, une grande place accordée à la création contemporaine.

L’ensemble du territoire est mobilisé et s’associe à cet anniversaire. Les rendez-vous vont se multiplier tout au long de l’année et partout dans la région, avec plus de 500 évènements prévus ! »

Quel sera l’impact de ces manifestations dans la région ?

F.B. : « Notre région est riche d’un inestimable patrimoine d’époque Renaissance. Ce patrimoine est toujours vivant et il fait la renommée de notre région, reconnue comme une destination phare du tourisme en France. En termes d’impact, cet anniversaire ne se traduira pas forcément par un pic de la fréquentation touristique, mais davantage par une augmentation durable de l’activité culturelle, touristique et économique.

Notre fréquentation touristique connait une belle évolution depuis quelques années déjà, pas seulement durant la période estivale. Les 500 ans de la Renaissance vont nourrir cette dynamique et contribuer à l’attractivité de la région, en valorisant encore plus nos richesses en matière de culture, de nature, d’art de vivre. Cette nouvelle visibilité profitera bien sûr à l’économie régionale.

Enfin, cette année de célébration devrait fédérer toute la région dans un même élan, créer une belle unité autour d’une réalité culturelle et l’engagement de tous les acteurs. Je suis convaincu que cela peut devenir un objet d’identité et de fierté régionales. »

L’un des évènements majeurs sera un grand spectacle numérique. Pouvez-vous nous en dire plus ?

F.B. : « Ce spectacle numérique, particulièrement innovant, illustre notre volonté de créer des évènements vivants et tournés vers l’avenir, pour valoriser notre richesse culturelle. Il s’agira d’un spectacle itinérant, qui se déroulera entre début août et mi-septembre dans les 6 capitales de département de la Région, ainsi qu’à Amboise et Chambord.

Ce spectacle a été conçu spécifiquement pour l’occasion, mettant en scène un impressionnant mur d’eau comme support de projection d’images. Ce moment féérique devrait réunir des milliers de spectateurs et sera gratuit. Ce sera l’un de nos fils conducteurs pour la saison.

Je vous donne le nom en avant-première « Po l’Occhio » signifiant « Ouvre l’œil ». C’est ce que disait son grand-père à Léonard lorsqu’il était enfant, et l’histoire prouve qu’il a bien retenu la leçon ! »

Plus d'actualités

Newsletter

suivez-nous sur :

Fermer