Culture

Photographie

Festival Promenades Photographiques, le festival de l’inédit

Du 14/06/2019 au 31/08/2019
41100 Vendôme, France

Partager sur

Depuis 15 ans, Les Promenades Photographiques, Festival de l’Inédit proposent durant trois mois, un parcours dans la ville de Vendôme, labellisée ville d’art et d’histoire. Le festival met en valeur la photographie dans le patrimoine historique de la ville. Pour nourrir le champ des idées, renforcer l’esprit critique et la cohésion sociale, créer un dialogue entre de multiples horizons, la culture, l’art et l’éducation restent d’une criante nécessité. 2009 : Une édition pour un "Eloge de la lenteur" Cette année, les Promenades Photographiques ont quinze ans, tandis que la Région Centre-Val de Loire célèbre la disparition de Leonard de Vinci à Amboise, il y a 500 ans. Rapprocher les regards, les pratiques, les générations est une valeur fondatrice de ce festival. Ici l’image est pensée, réalisée, livrée aux mains du tireur qui en révélera le produit final. Les photographes reviendront pendant plusieurs mois ou années sur leurs travaux. Dans la course à l’accélération, il est indispensable de lentement revenir à la réflexion, à l’action mûrie pour sauvegarder nos cultures plurielles. Reprendre son souffle pour jouir de la vie quotidienne, réfléchir en conscience aux conséquences de nos actes, tel est aussi le credo des photographes réunis cette année pour rédiger ensemble cette phrase photographique, doucement, mais sûrement inoubliable…

Depuis 2005 les Promenades Photographiques ont eu à cœur de tenir et transmettre leur engagement pour l’art et la pédagogie. À travers des laboratoires expérimentaux: les Ateliers des Photos et des Mots, Le Campus international et le Prix Mark Grosset, le festival perpétue sa mission photographique en articulant une relation ténue entre la culture et l’éducation, ces essentiels qu’il soutient et défend. Les Promenades Photographiques, le Festival de l’Inédit, sont une invitation à découvrir tous les domaines et tous les styles de la photographie d’hier et d’aujourd’hui. Mues par une grande exigence artistique, leur priorité est de révéler des auteurs et des sujets inédits en présentant le travail de photographes émergents ou reconnus. En quatorze ans, plus de 500 photographes professionnels ont été exposés. Individuellement ou à l’occasion d’expositions collectives. Chaque année se poursuit la composition éclectique, paritaire et inédite des Promenades Photographiques. À travers un parcours immersif dans Vendôme, le public découvre les narrations plurielles d’artistes. Des lectures de portfolio, des projections, des conférences, le salon de l’édition et du livre photographique. Un engagement pour l’éducation à l’image par l’Atelier des Photos et des Mots, les séries du Campus international et les révélations du Prix Mark Grosset ponctuent ce rendez-vous de l’image.

2019 Année de la Renaissance: La photographie est le fruit de nombreuses avancées techniques, toutes inspirées du principe de la chambre noire. Les pères de ce procédé sont multiples, mais l’histoire retient le nom de Léonard De Vinci. Il en fut l’inventeur en tant que machine à dessiner en 1515. À cette époque déjà, le principe de la photographie était né, il ne restait qu’à découvrir les réactions chimiques permettant de fixer une image. Il est question ici d’être les passeurs, de réfléchir ensemble sur la création d’une image réfléchie, visualisée, composée, réalisée et re visualisée, enfin livrée aux mains du tireur qui en révélera le produit final. Selon Milan Kundera: Le degré de la vitesse est directement proportionnel à l’intensité de l’oubli. De cette équation on peut déduire divers corollaires…: notre époque s’adonne au démon de la vitesse et c’est pour cette raison qu’elle s’oublie facilement elle même. Or je préfère inverser cette affirmation et dire : notre époque est obsédée par le désir d’oubli et c’est afin de combler ce désir qu’elle s’adonne au démon de la vitesse ; elle accélère le pas parce qu’elle veut nous faire comprendre qu’elle ne souhaite plus qu’on se souvienne d’elle.

Les multiples formes de représentations photographiques favorisent la rencontre de la création contemporaine et de la création narrative, historique, à Vendôme c’est un parti pris. Rapprocher les regards, les pratiques, les générations est une valeur fondatrice du festival. Toutes les expositions ont un lien avec la Renaissance, par leur contenu ou par les techniques utilisées. Les étudiants du Campus international (initié depuis 2015) travailleront sur le thème 2019. Éloge de la lenteur. Les Promenades Photographiques/festival de l’inédit, est ambassadeur en Région Centre de cet art encore jeune en mutation permanente. Son implantation depuis 15 ans, sa reconnaissance au plus haut niveau professionnel et amateur participent au rayonnement culturel et à l’identité photographique de la Région Centre.

Notre devoir d’acteur culturel est de présenter le fruit de créations longues et minutieuses, de qualité, faisant sens, pour citer Diderot de participer selon nos moyens à la lumière de notre siècle.

ÉLOGE DE LA LENTEUR: Franco Fontana (It) // Sarah Moon (Fr) // Anny Duperey (Fr) avec Lucien Legras et Patricia Legras (Fr) // Barbara Wolff (De) // Dietrich Oltmanns (De) // Gerardo Custance (Es) // Michel Dieudonné (Be) // Stéphane Mahé (Fr) // Thierry Arensma (Fr) // Thomas Gosset (Fr) // Payram (Fr) // Stéphane Gladieu (Fr) // Marc Melki (Fr) // Antoine de Winter (Be) // Margaux Senlis (Fr) // Mélody Garaud (Fr) // Florence Joubert (Fr) // Le lauréat 2019 du Prix des Amis du Musée Albert-Kahn // Mat Jacob (Fr) // Les 20 écoles internationales de photographie // les ateliers PEM

Informations

pratiques

Plus d'actualités

Newsletter

suivez-nous sur :

Fermer