3 questions à François Bonneau, président de la Région Centre-Val de Loire

Partager sur

7 mois se sont écoulés depuis le début de l’année Viva Da Vinci 2019. Quel est le bilan ? Qu’est-ce qui vous a le plus marqué ? Quelle trace cette année laissera-t-elle dans la région ? À mi-parcours, François Bonneau nous dresse un bilan d’étape de cette formidable année !

7 mois se sont écoulés depuis le début de l’année Viva Da Vinci 2019. Quel bilan faites-vous ?

La saison d’été bat son plein et il est plutôt question de faire un bilan d’étape qu’un bilan définitif de cette formidable année 2019. A ce stade, et malgré deux gros épisodes caniculaires qui ont pu amener des touristes français et étrangers à différer leurs séjours, notre région semble tirer un avantage sensible. Rendez-vous compte que certains sites emblématiques du Val de Loire affichent aujourd’hui une progression du nombre de visiteurs de près de 20 % ! A l’évidence, la mobilisation générale autour des 500 ans de Renaissance[s) booste une fréquentation touristique dont l’intérêt pour le Centre-Val de Loire ne se dément pas année après année.

Qu’est-ce qui vous a le plus marqué au cours de ces 7 premiers mois ?

La force du réseau des acteurs est sans aucun doute l’élément que je retiens de cette première moitié de saison. J’avais, l’année dernière, engagé ce pari fou d’un objectif de 500 manifestations en région pour les 500 ans de Renaissance(s]. Au final, ce sont plus de 700 évènements qui ont été créés et imaginés par celles et ceux qui font la vitalité culturelle de notre territoire ! Partout, la mobilisation a été totale et l’on voit bien que nos forces sont décuplées lorsque tous ensemble, nous poursuivons un même objectif. Au-delà, il faut que la dynamique perdure et j’y mettrai toutes mes forces. Les célébrations de la Renaissance ne sont pas le seul sujet d’une année mais bien la façon dont notre région entend puiser sa force dans les acquis du passé pour mieux s’engager vers l’avenir.

Quelle trace l’année Viva Da Vinci laissera-t-elle dans la région ?

Assurément, 2019 n’est pas une fin en soi mais le début d’une nouvelle ère en région Centre-Val de Loire. Une nouvelle ère dans laquelle le collectif prend le pas sur les intérêts individuels. Une nouvelle ère dans laquelle le vivre-ensemble trouve toute sa place. Déjà, nous travaillons avec tous les acteurs touristiques, associatifs, culturels, économiques, scientifiques pour que le souffle de l’année 2019 perdure, en 2020 et bien après. Des contacts sont déjà pris au plan national et international pour que notre région maintienne la place qu’elle a su gagner cette année, et je suis certain que l’intelligence collective nous permettra demain de continuer à être innovants et attractifs !

Plus d'actualités

Newsletter

suivez-nous sur :

Fermer