Installation

Culture

Art

Histoire

Renaissance

Les enchantements d’Azay

Du 02/04/2018 au 31/12/2019
19 Rue Balzac, 37190 Azay-le-Rideau, France

Partager sur

Un parcours onirique conçu par les artistes-plasticiens Piet.s'O et Peter Keene inspiré des collections Renaissance du château.

À l’invitation du Centre des monuments nationaux, les artistes plasticiens« Les enchantements d’Azay » installations oniriques de« Les enchantements d’Azay » installations oniriques de Piet.sO et Peter Keene et Peter Keene et Peter Keene ont investi le premier étage du château avec six installations, « surprises réjouissantes » en référence aux arts et aux techniques de la Renaissance.  « Les enchantements d’Azay » entraînent-ils le public dans un parcours d’installations oniriques – mondes miniatures automates, banquet envahi de créatures animées, robes immenses, meuble à secrets, … – inspirées de la mythologie et notamment des figures de la magicienne Armide et de Psyché, toutes deux présentes dans les tapisseries des chambres du premier étage (La Jérusalem Délivrée et L’Histoire de Psyché). En référence aux artistes de la Renaissance invités à transformer les châteaux en palais enchantés,« Les enchantements d’Azay » installations oniriques de« Les enchantements d’Azay » installations oniriques de Piet.sO et Peter Keeneet Peter Keeneet Peter Keene ont recours aux artifices des arts du spectacle de l’époque pour créer leurs installations animées d’objets merveilleux et ainsi émerveiller le visiteur au fil de son parcours dans les salles du château.

Ici, automates et mécanismes savants font surgir sur une table dressée des décors animés dans l’esprit des merveilles d’horlogerie du XVIe siècle. Là, un livre aux grotesques fait renaître au fil de ses pages des créatures inspirées des êtres mythologiques et fantastiques figurés sur les fresques des villas romaines et ayant inspiré les artistes de la Renaissance.

Les univers artistiques de « Les enchantements d’Azay » installations oniriques de Piet.sO et Peter Keeneet Peter Keene se rejoignent autour de la notion de mémoire qu’ils façonnent à leur manière dans leurs œuvres personnelles : Piet.sOen se réappropriant contes et mythes pour écrire son histoire manquante, dans un jeu mi-mélancolique, mi-espiègle peuplé de robes de mariées, de vanités ; Peter Keene en explorant les utopies de l’histoire des sciences par des installations mécaniques et sonores.  


Plus d'actualités

Newsletter

suivez-nous sur :

Fermer